En un peu plus de 90 dates et repères directs et indirects, une chronologie synthétique d'Annecy dans le cadre des billets de blog de la série « Hier/Aujourd'hui ».

Les événements de la dernière décennie du XXe siècle et ceux du XXIe siècle ne seront pas évoqués ici, ni dans les billets de blog...

  • 4000-3058 avant JC : construction du premier village littoral néolithique à Annecy-le-Vieux,
  • 50 avant JC : vicus gallo-romain de Boutae,
  • 260-277 : invasions alamaniques, incendie de Boutae,
  • 443 : arrivée des Burgondes en Sapaudia (Savoie),
  • XIe siècle : naissance de la bourgade d'Annecy-le-Neuf au pied d'une tour de défense édifiée sur le dernier contrefort du Semnoz,
  • 1132 : construction d'une maison forte sur l'île au milieu du Thiou,
  • entre 1179 et 1228 (parfois 1160) : fondation de >> l'abbaye Sainte-Catherine du Mont (Semnoz) par les comtes de Genève,
  • XIIIe siècle : agrandissement du château des comtes de Genève,
  • 1340 : important incendie d'Annecy qui détruit le château,
  • 1356 : aménagement de la maison forte de l'Isle,
  • 1401 : Annecy entre dans le domaine comtal savoyard,
  • 1412, 3 février : un terrible incendie détruit la ville,
  • 1416 : la Savoie devient duché,
  • aux environs de 1430 : population estimée à 1'100 habitants,
  • 1448, 13 mai : un nouvel incendie ravage la ville d'Annecy et l'église Notre-Dame,
  • 1477 : nouvel incendie qui détruit le quartier du Saint-Sépulcre (actuel quartier de Loverchy),
  • 1535-1570 : construction du logis Nemours et du logis neuf au château,
  • 1549 : fondation du Collège chappuisien par Eustache Chappuis,
  • aux environs de 1560 : population estimée à 2'750 habitants,
  • 1606 ou 1607 : création, à la mode italienne, de l'Académie florimontane par François de Sales et le président Antoine Favre, vingt-huit ans avant la fondation de l'Académie française,
  • 1610 : fondation de l'ordre de la Visitation par François de Sales et Jeanne de Chantal,
  • 1690-1696 : occupation française durant la guerre de la Ligue d'Augsbourg,
  • 1703-1713 : occupation française durant la guerre de succession d'Espagne,
  • 1711 : inondation catastrophique,
  • 1723 : nouvel incendie important,
  • 1742-1749 : occupation espagnole jusqu'à la paix d'Aix-la-Chapelle,
  • 1755 : nouvel incendie important qui détruit la rue de la Filaterie,
  • 1755-1764 : construction de l'hôpital général,
  • 1772, 3 octobre : dissolution de l'Abbaye Sainte-Catherine du Mont, dont les 8 dernières soeurs s'installent au couvent de Bonlieu - Annecy,
  • 1780, nuit du 14 au 15 octobre : un incendie détruit l'église, la grande cave et d'autres bâtiments du couvent des soeurs de Bonlieu,
  • 1789, 5 mai - 1799, 9 novembre : Révolution française,
  • 1789 : Annecy compte 5'000 habitants,
  • 1792-1815 : occupation des Savoie par les révolutionnaires français,
  • 1794, 5 avril : édition du premier plan d'urbanisme d'Annecy, élaboré par l'architecte Thomas-Dominique Ruphy : sont projetés la destruction du mur d'enceinte pluricentenaire, l'aménagement de la route vers Sévrier en faisant creuser le rocher de la Puya, la création d'un grand axe s'étendant d'Annecy-le-Vieux à Cran-Gevrier (avenue d'Albigny, rue Royale, rue du Pâquier), la rue de la République, l'aménagement des quais et de plusieurs places,
  • 1804 : fondation de la Manufacture de coton,
  • 1806 ou 1809 : premier haras d'Annecy (simple dépôt d'étalons) au sein de la Caserne Saint-Dominique,
  • 1815, 21 & 22 décembre : Annecy fête son retour au royaume de Piémont-Sardaigne,
  • 1816-1860 : mise en application progressive du plan d'urbanisme :
    • 1821 : ouverture de la nouvelle route à la Puya vers Faverges,
    • 1822 : démolition de la porte du Pâquier et installation de réverbères à huile,
    • 1822 : création de la nouvelle congrégation des « missionnaires de saint François de Sales »,
    • 1823 : avenue de Genève et nouvelle route d'Aix-les-Bains,
    • 1824 : ouverture de la rue Royale et de l'avenue de Chambéry,
    • 1825 : démolition de la porte de Boeuf (rue Carnot). Le mur d'enceinte est rasé. Construction de quais et de ponts de pierre, percement et pavage des rues,
    • 1832 : la rue Neuve (rue de la République) relie la rue Sainte-Claire à la rue Royale,
    • 1823-1855 : aménagement de la rive du lac, avec la régularisation de la place aux Bois, construction de quais de pierre sur la rive, sur le Thiou et le Vassé, comblement du canal Thiou-Vassé, assainissement du clos Lombard, création du Jardin public, du pont des Amours, du champ de Mars, de l'avenue d'Albigny, de l'île des Cygnes,
    • 1848 : construction de l'hôtel de ville (mairie, intendance, tribunal, musée, bibliothèque),
    • 1850 : construction d'une usine pour l'éclairage au gaz,
  • 1836 : Annecy compte 8'250 habitants,
  • 1836-1837 : construction du >> Couvent de la Feuillette,
  • 1856 : Annecy dépasse la barre des 10'000 habitants,
  • 1860, 22 & 23 avril : annexion des Savoie à la France,
  • 1861, 26 juillet : délibération de la ville pour entamer le reboisement du crêt du Maure, à cette époque site de steppes et de rochers,
  • 1861-1864 : construction de l'hôpital moderne aux Marquisats,
  • 1861-1870 : reboisement du crêt du Maure. 972 kilos de graines et 1'368'400 plants seront déployés sur cette nouvelle forêt : pins sylvestres, hêtres, pins noirs d'Autriche, chênes et érables sycomores font partis des essences retenues,
  • 1865 : construction de la Préfecture, de la gendarmerie et de la prison, ces bâtiments sont alors tous situés à l'extérieur de la ville. Les plans de la préfecture et de la maison d'arrêt sont conçus par l'architecte lyonnais Léon Charvet,
  • 1866 : arrivée du chemin de fer et construction de la gare PLM,
  • 1866-1896 : la population oscille entre 11 et 13'000 habitants,
  • 1873, avril : le 30e Régiment d'Infanterie (RI) s'installe en garnison à Annecy, réparti entre la Caserne Balleydier (ex-hospice du Saint-Sépulcre), la Caserne Decoux (fusion Caserne Saint-Dominique, haras et ex-Collège chappuisien) et le château d'Annecy ; d'autres bataillons et compagnies sont installés à Thonon-les-Bains, Rumilly et Montmélian (Savoie),
  • 1880-1885 : construction du nouveau haras,
  • 1884 : le 11e BCP arrive d'Albertville et s'installe à Annecy - dans la vieille Caserne Balleydier (ex-hospice du Saint-Sépulcre) - Bonneville et Thonon-les-Bains,
  • 1885 : couverture d'une partie du canal du Vassé pour le prolongement de la rue Vaugelas,
  • 1888 : construction du >> quartier militaire des Fins (future Caserne Galbert) et du lycée de garçons (futur Lycée Berthollet),
  • 1895 : création du Syndicat d'initiative par Camille Dunant, Francis Crolard et Joseph Serand,
  • 1897 : début des travaux de la ligne ferroviaire Annecy <> Albertville, avec le percement d'un premier tunnel (de 1,6 km) sous le Semnoz entre Annecy/Vovray et Sévrier/Beau Rivage, et d'un second tunnel (de 188 m.) sous le Taillefer à Duingt,
  • 1898 : ouverture du tramway Annecy <> Thônes (TAT), ligne longue de 22 km,
  • 1898, 3 octobre : ouverture du lycée de filles (futur Collège Raoul Blanchard) construit à proximité du lycée de garçons,
  • 1901 : ouverture de la ligne ferroviaire Annecy <> Albertville, longue de 45,3 km,
  • 1904 : première centrale électrique de Brassilly,
  • 1906 : mise en place de l'éclairage public électrique, alimenté grâce à la centrale hydroélectrique des Forces du Fier,
  • 1909 : Annecy compte 14'000 occupants, dont 2'000 soldats environ,
  • 1909-1930 : construction de la basilique de la Visitation,
  • 1911 : transfert de la Visitation au Crêt du Maure et translation des reliques de saint François de Sales et de sainte Jeanne de Chantal lors de fêtes grandioses,
  • 1911 : la population d'Annecy est de 15'622 habitants,
  • 1912 : construction de l'Hôtel des Postes, puis aménagement du "Quartier de la Gare" sur le site de l'ancien couvent des Visitandines,
  • 1913, septembre : installation d'une compagnie du 11e BCP dans la >> Caserne de la Feuillette, après de gros travaux menés par la ville,
  • 1914-1918 : Première Guerre Mondiale,
  • 1920, décembre : un incendie détruit une partie de la rue Carnot (aujourd'hui place Fr.-de-Menthon),
  • 1922, 30 juin : dissolution du 30e RI,
  • 1922, 11 juillet : arrivée à Annecy du 27e BCA, la Caserne des Fins est alors rebaptisée >> Caserne Galbert,
  • 1930, 30 juin : dissolution du 11e BCA, qui n'est jamais revenu à Annecy,
  • 1930 : fermeture du tramway Annecy <> Thônes, remplacé par une liaison autocar,
  • 1931 : Annecy compte 15'622 habitants,
  • 1932 : création de la « Société des Amis du Vieil Annecy »,
  • 1932-1933 : démolition de la Caserne Decoux (30e Régiment d'Infanterie) face au lac,
  • 1936 : percée de la rue du Lac et poursuite de la construction du nouveau "Quartier du Lac" face à l'Hôtel de ville,
  • 1936, nuit du 11 au 12 septembre : 5 prisonniers s'évadent de la prison après avoir tué un gardien. Repris, trois d'entre eux sont condamnés aux travaux forcés à perpétuité,
  • 1936 : la population d'Annecy monte à 23'000 habitants,
  • 1938 : fermeture aux voyageurs de la ligne ferroviaire Annecy <> Albertville,
  • 1939-1945 : Seconde Guerre Mondiale :
    • 1942, 11 décembre : premier bombardement sur Annecy,
    • 1943, 11 novembre : second bombardement sur Annecy,
    • 1944, 9/10 mai : troisième bombardement sur Annecy,
    • 1944, 15 juin : massacre du hameau des Puisots,
  • 1952 : incendie du château d'Annecy, qui abritait des sans-logis de la Seconde Guerre Mondiale, ceux-ci sont relogés dans des baraquements en bois au chemin de la Prairie, qui gagne le surnom de "Chicago" à cause de problèmes de sécurité,
  • 1952 : début de la restauration du château et des quartiers historiques,
  • 1954 : la ville compte 33'114 habitants,
  • 1964 : fermeture au trafic de marchandises de la ligne ferroviaire Annecy <> Albertville,
  • 1964 : déclassement de la ligne ferroviaire entre Saint-Jorioz et Doussard,
  • 1966 : neutralisation de la ligne ferroviaire Annecy <> Albertville sur le tronçon entre Annecy et Saint-Jorioz,
  • 1969 : démolition de la prison,
  • 1972 : démolition de la gendarmerie après le départ des militaires vers la nouvelle caserne de gendarmes mobiles (future Caserne Dessaix),
  • 1973-1978 : construction du nouveau Palais de Justice, sur les plans de l'architecte Maurice Novarina...

permalien : //www.killeak.net/?section=17&view=2420

message(s) : Il n'y a pas encore de message, ajouter un message

mot(s) clé(s) : hier et aujourd'hui

Vous aimez ? Partagez !

Vos avis, commentaires et contributions :


*

*
Les deux champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires !
Je me réserve le droit de supprimer ou déplacer tous message hors-sujet, à caractère injurieux ou raciste, etc...
Merci aussi de soigner l'orthographe et d'éviter le style sms ;-)

Voir aussi sur le même thème :

Hier et aujourd'hui – Culture

Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert
Hier/Aujourd'hui : Annecy, La Feuillette - de couvent à logements, en passant par caserne de Chasseurs alpins
Hier/Aujourd'hui : Annecy, La Feuillette - de couvent à logements, en passant par caserne de Chasseurs alpins
Hier/Aujourd'hui : Seynod, la tour de Branchy
Hier/Aujourd'hui : Seynod, la tour de Branchy
Hier/Aujourd'hui : Les Sept-Fontaines (Mijoux - Ain), la caserne des douanes
Hier/Aujourd'hui : Les Sept-Fontaines (Mijoux - Ain), la caserne des douanes
 
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la gendarmerie et la maison d'arrêt [mise à jour]
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la gendarmerie et la maison d'arrêt [mise à jour]