Au sommet du faubourg Perrière, après les dernières maisons bordant cette voie, on trouvait au début du XIXe siècle un replat sans doute couvert d'arbres feuillus, d'où l'origine probable du nom de « feuillette » donné à ces lieux.

C'est sur ce terrain, et après son acquisition, que l'Évêque d'Annecy Monseigneur Rey fait construire le Couvent de la Feuillette pour la nouvelle congrégation des « missionnaires de saint François de Sales ».

Créée en 1822, la congrégation fondée par Pierre-Marie Mermier est vouée à la prédication et à l'enseignement.

La première pierre est posée le 6 avril 1836 et le couvent reçoit la bénédiction solennelle le 8 août 1837.

Bâtiments du couvent de la Feuillette
illustration 1) Bâtiments du couvent de la Feuillette
Cliché missionnaire de saint François de Sales, reproduction Musée-Château d'Annecy

En 1842, Monseigneur Rey est inhumé dans la chapelle du couvent.

Devant l'essor de la congrégation, l'agrandissement du bâtiment devient une nécessité. Il prend alors la forme d'un quadrilatère homogène avec une cour intérieure fermée. Les travaux sont confiés à l'entreprise Falletti. Le 31 juillet 1881, les nouveaux bâtiments sont bénis.

Suite à la loi de 1901 sur les associations, le siège de la congrégation est dissout en 1903. Les missionnaires quittent alors la Feuillette en mai avec dignité, au milieu d'une foule de fidèles. Quelques frères restent pour assurer la conservation du bâtiment et l'entretien du vaste potager.

La Caserne de la Feuillette
illustration 2) La Caserne de la Feuillette
(Auteur non connu)

En 1911, l'État attribue par décret le clos de la Feuillette à la ville d'Annecy « pour le logement d'une compagnie d'infanterie ».
De gros travaux d'aménagements sont pris en charge par la mairie et en septembre 1913 une compagnie du 11e Bataillon de Chasseurs à Pied(1) (BCP) emménage à la Feuillette. Arrivés d'Albertville dès 1884, 261 chasseurs occupent désormais la Caserne de la Feuillette en plus de leur >> casernement du quartier des Fins.

Une grave crise économique apparaît durant la grande guerre et après l'armistice, la ville demande alors la désaffectation de la Caserne de la Feuillette pour la transformer en logements.

En juin 1922, suite à la signature de l'avenant à la convention de 1913 et au départ du 11e BCA (ex-BCP) en 1914(2), l'armée restitue le bâtiment principal de la Feuillette à la ville d'Annecy, qui réaménage 23 appartements pour le personnel municipal.

Le pavillon situé le long de la côte Perrière n'est restitué qu'en septembre de la même année, et 7 autres logements y sont aménagés en 1931.

Dans une période non-précisée située entre 1921 et 1932 (probablement après 1922 et jusqu'à la rentrée scolaire 1932), l'École Primaire Supérieure de filles (EPS) - qui remplace le Cours Complémentaire de filles créé en 1910 - s'installe à la Feuillette et partage des salles de cours avec l'école du quai Jules-Philippe, avant de partir dans l'ancienne caserne Balleydier, quartier du Sépulcre.

Le pavillon de la côte Perrière est rasé en 1955 suite à un violent incendie.


Après une visite des lieux par le conseil municipal, la démolition du bâtiment principal est décidée en décembre 1969.

Le vaste terrain libéré après démolition fait l'objet d'un projet de construction dont l'exécution est confiée à la Société coopérative des HLM Mont-Blanc, suivant les plans de l'architecte Plottier, avec au programme 50 logements locatifs, 70 en accession à la propriété et des locaux pour entreprises/associations.

Les travaux de construction sont achevés en 1979, la réception définitive des travaux a lieu en octobre 1981.

Le vaste terrain libéré suite à la démolition du couvent de la Feuillette
illustration 3) Le vaste terrain libéré suite à la démolition du couvent de la Feuillette
Cliché de 1970, Musée-Château d'Annecy

Photo aérienne du 03 août 1945 (extrait), IGN
illustration 4) Photo aérienne du 03 août 1945 (extrait) : au centre, la Caserne de la Feuillette ; plus à l'ouest la Clinique générale ; au nord légèrement sur l'ouest une partie du Château - alors encore occupé par l'armée ; tout au sud au centre le Grand Séminaire (futur Conservatoire d'art et d'histoire) ; partie sud-est, l'Hôpital.
IGN - référence IGNF_PVA_1-0 1945-08-03 C3430-0081_1945_CDP391_5012, légendage en surimpression Cédric Cuz.
Photo aérienne du 03 août 1945 (extrait), IGN
Reconstitution in situ de la Caserne de la Feuillette
illustration 5) Reconstitution in situ de la Caserne de la Feuillette d'après une photo aérienne du 03 août 1945. Il n'est pas évident de définir le contour précis du jardin potager, les murs et séparations n'étant pas forcément visibles, mais la délimitation sud-est avec le Grand Séminaire (futur Conservatoire d'art et d'histoire) semble être restée la même...
Tracé Cédric Cuz, capture d'écran OpenStreetMap
Le lotissement ''La Feuillette''
illustration 6) Le lotissement "La Feuillette", partie sud-ouest
Capture d'écran Google Street View - août 2019

Rédaction : Cédric Cuz


Contributions : --


Publication initiale : 21 décembre 2021


Mise à jour : 29 avril 2022 (correction coquille dans une date, ajout paragraphe sur l'EPS de filles + source)


Chronologie et repères temporels :
  • 1794, 5 avril : édition du premier plan d'urbanisme d'Annecy, élaboré par l'architecte Thomas-Dominique Ruphy,
  • ...
  • 1816-1860 : mise en application progressive du plan d'urbanisme,
  • ...
  • 1822 : création de la nouvelle congrégation des « missionnaires de saint François de Sales »,
  • ...
  • 1836-1837 : construction du Couvent de la Feuillette,
  • ...
  • 1860, 22 & 23 avril : annexion des Savoie à la France,
  • 1861-1864 : construction de l'hôpital moderne aux Marquisats,
  • 1866 : arrivée du chemin de fer et construction de la gare PLM,
  • ...
  • 1880-1885 : construction du nouveau haras,
  • 1881 : extension du couvent de la Feuillette,
  • 1884 : le 11e BCP arrive d'Albertville et s'installe à Annecy - dans la vieille Caserne Balleydier (ex-hospice du Saint-Sépulcre) - Bonneville et Thonon-les-Bains,
  • 1885 : couverture d'une partie du canal du Vassé pour le prolongement de la rue Vaugelas,
  • 1888 : construction du >> quartier militaire des Fins (future Caserne Galbert) - où s'installe le 11e BCP à l'automne 1889 - et du lycée de garçons (futur Lycée Berthollet),
  • ...
  • 1903 : dissolution de la congrégation,
  • ...
  • 1912 : construction de l'Hôtel des Postes, puis aménagement du "Quartier de la Gare" sur le site de l'ancien couvent des Visitandines,
  • 1913, septembre : installation d'une compagnie du 11e BCA (nouveau nom du BCP) dans la Caserne de la Feuillette, après de gros travaux menés par la ville,
  • ...
  • 1922 : l'armée restitue la caserne, inoccupée depuis le départ des chasseurs lors de la mobilisation en 1914 ; la ville y aménage des logements pour le personnel municipal,
  • 1922, 30 juin : dissolution du 30e RI,
  • ...
  • 1930, 30 juin : dissolution du 11e BCA, qui n'est jamais revenu à Annecy,
  • ...
  • 1952 : incendie du château d'Annecy, qui abritait des sans-logis de la Seconde Guerre Mondiale, ceux-ci sont relogés dans des baraquements en bois au chemin de la Prairie, qui gagne le surnom de "Chicago" à cause de problèmes de sécurité,
  • 1952 : début de la restauration du château et des quartiers historiques,
  • ...
  • 1955 : destruction du pavillon situé le long de la côte Perrière suite à un incendie,
  • ...
  • 1969 : démolition de la prison,
  • 1970 : destruction du bâtiment principal de la Feuillette,
  • 1972 : démolition de la gendarmerie après le départ des militaires vers la nouvelle caserne de gendarmes mobiles (future Caserne Dessaix),
  • ...
  • 1979 : construction du nouvel ensemble de "La Feuillette", composé de 120 logements.

Sources :
  • « La Feuillette, couvent des missionnaires de saint François de Sales Annecy 1822-1970 », Georges Grandchamp dans la revue Savoisienne de 2011,
  • « Les casernes d'Annecy », Pierre Lanternier, les cahiers du mardi des Amis du Vieil Annecy,
  • page >> 11e bataillon de chasseurs alpins sur Wikipédia,
  • « Les premiers lycées d'Annecy », page 47 du numéro 23 de Annecy Mag (avril-mai 2022).

Notes
  • (1) Le BCP est normalement déjà devenu Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) par décret du 2 janvier 1889, mais le document source - et d'autres aussi - continue(nt) d'utiliser l'ancienne appellation,
  • (2) après l'armistice, le bataillon est ramené sur Paris et cantonne successivement à Viarmes, Neuilly et Challes. Puis tient garnison à Hainfeld, Germersheim, Schornsheim, Landau, Trèves et Neustadt. Il participe à la première occupation de la Ruhr et retourne ensuite à Neustadt. Lors de la deuxième occupation de la Ruhr, il passe par Datteln, Hoerde, Aplerbeck et enfin Düsseldorf. Quittant la Ruhr, il établit ensuite ses quartiers à Bingen, puis à Kreuznach et enfin à Kaiserslautern. Il est dissous le 30 juin 1930 sans jamais revenir à Annecy... Le 27e BCA a entre-temps pris possession de la >> Caserne des Fins - rebaptisée Caserne Galbert - le 11 juillet 1922.



Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert

Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert


Hier/Aujourd'hui : chronologie d'Annecy

Hier/Aujourd'hui : chronologie d'Annecy

permalien : //www.killeak.net/?section=17&view=2490

message(s) : Il n'y a pas encore de message, ajouter un message

mot(s) clé(s) : haute-savoie hier et aujourd'hui

Vous aimez ? Partagez !

Vos avis, commentaires et contributions :


*

*
Les deux champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires !
Je me réserve le droit de supprimer ou déplacer tous message hors-sujet, à caractère injurieux ou raciste, etc...
Merci aussi de soigner l'orthographe et d'éviter le style sms ;-)

Voir aussi sur le même thème :

Hier et aujourd'hui – Culture

Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine aux Oiseaux
Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine aux Oiseaux
Hier/aujourd'hui : Annecy en 1732 - mur d'enceinte, portes et propriétés ecclésiastiques
Hier/aujourd'hui : Annecy en 1732 - mur d'enceinte, portes et propriétés ecclésiastiques
Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine d'Amour
Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine d'Amour
Hier/Aujourd'hui : Annecy, vallon de Sainte-Catherine - histoires croisées de l'abbaye Cistercienne et des potiers
Hier/Aujourd'hui : Annecy, vallon de Sainte-Catherine - histoires croisées de l'abbaye Cistercienne et des potiers
 
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert
Hier/Aujourd'hui : Seynod, la tour de Branchy
Hier/Aujourd'hui : Seynod, la tour de Branchy
Hier/Aujourd'hui : Les Sept-Fontaines (Mijoux - Ain), la caserne des douanes
Hier/Aujourd'hui : Les Sept-Fontaines (Mijoux - Ain), la caserne des douanes
Hier/Aujourd'hui : chronologie d'Annecy
Hier/Aujourd'hui : chronologie d'Annecy
 
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la gendarmerie et la maison d'arrêt [mise à jour]
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la gendarmerie et la maison d'arrêt [mise à jour]