temps de lecture : 1 minute

Joseph Blanc, maire d'Annecy de 1909 à 1941, « considère comme un impérieux devoir la préparation de la jeunesse à une vie matérielle moins dure et à une vie morale plus élevée ». En 1935, le Conseil municipal s'enorgueillit d'avoir réalisé la construction d'une école primaire supérieure (EPS) de garçons et la création d'une EPS pour les filles, deux projets initiés par son prédécesseur, Marius Ferrero.

Les EPS sont une alternative au lycée, très prisée par les classes populaires. Il s'agissait d'une formation de trois ans accessible après le certificat d'études. À l'issue de la première année, les élèves avaient le choix entre un enseignement général ou professionnel. Les garçons pouvaient se former à un métier et les filles suivre des cours d'économie domestique. Des cours du soir étaient aussi dispensés grâce aux bourses d'industriels locaux. Ces écoles ont participé au développement économique de la ville en fournissant à l'industrie, au commerce, à l'artisanat et à l'administration, des charpentiers, menuisiers, ajusteurs, forgerons, secrétaires, sténodactylos et fonctionnaires... bien formé(e)s.

illustration 1) 1928 - Pose de la première pierre de l'École supérieure et pratique, futur lycée G.-Sommeiller
cliché auteur non communiqué © Archives municipales d'Annecy

L'EPS de garçons

Souhaitée dès 1881 et ouverte en 1907, l'EPS de garçons trouve d'abord place dans les locaux de l'ancien évêché rue Jean-Jacques-Rousseau avant d'investir, en 1911, l'école du quai Jules-Philippe. Face à la demande croissante, un nouvel établissement est construit. L'École supérieure et pratique accueille les premiers élèves à la rentrée de 1930. Ses effectifs passent de 370 à l'ouverture à 500 en 1939. Un beau succès qui se concrétise par la transformation en Collège moderne et technique en 1943, puis en Lycée technique Germain-Sommeiller en 1962.

illustration 2) École Supérieure de Garçons, Raillon, arch., Annecy
carte postale CAP, Compagnie Alsacienne des Arts Photomécaniques

L'EPS de filles

En 1921, le Cours complémentaire de filles qui existe depuis 1910 est transformé en EPS. Installé à l'école du quai Jules-Philippe et à la Feuillette, l'établissement est transféré dans l'ancienne caserne Balleydier en 1932. Il propose trois sections : enseignement général, commerce, enseignement ménager et un cours spécial de préparation aux PTT. De 148 élèves en 1921, il passe à 363 élèves dont 104 internes en 1935. L'école se mue en Collège moderne et technique, puis en lycée sous le nom de Lycée Gabriel-Fauré en 1961.


Source :
  • Bulletin municipal « Annecy mag », numéro 23, avril-mai 2022.

permalien : //www.killeak.net/?section=17&view=2673

message(s) : il n'y a pas encore de message, ajouter un message

mot(s) clé(s) : annecy, ville d'- haute-savoie hier et aujourd'hui histoire

Vous aimez ? Partagez !

Vos avis, commentaires et contributions :





Je me réserve le droit de supprimer ou déplacer tout message hors-sujet, à caractère injurieux ou raciste, etc...

Merci aussi de soigner un petit peu la grammaire et l'orthographe, et d'éviter le style sms ;-)

Les deux champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires !


Voir aussi sur le même thème :