Je me suis toujours intéressé à l'histoire d'Annecy, ainsi qu'aux vieilles pierres. Plus jeune, je lisais avec attention les petits articles publiés dans Le Dauphiné Libéré et encore aujourd'hui dans le bulletin municipal qui racont(ai)ent les anecdotes, histoires et informations sur le passé des rues, des bâtiments ou des habitants / célébrités / édiles de la Venise des Alpes.
D'ailleurs, je dois toujours avoir ces coupures de presse dans le carton que je n'ai pas ouvert depuis mon emménagement :D

Très récemment, je me suis inscrit dans le groupe Facebook >> Annecy d'antan - photos et infos d'avant 1980 (avant mon année de naissance donc) au sein duquel les membres publient des photos et des informations sur Annecy et ces environs il y a plus de 35 ans ; et j'y ai trouvé mon bonheur en terme d'informations, et surtout d'éléments graphiques... Je vais donc me lancer dans la publication de billets un brin similaires à ce qu'est publié dans ce groupe, puisque je vais extraire photos et informations de ce groupe, de mes propres connaissances et des coupures de presse, et les mettre en parallèle de cartes modernes sur lesquelles je vais tenter de resituer les immeubles disparus.

Un projet de plus pour mon site, mais celui-là sera vraiment récréatif, bien que nettement plus sérieux que les autres ;-)

Je commence pour l'exemple avec la gendarmerie et la maison d'arrêt et de justice, qui se situaient à l'origine en dehors de la ville, avant que l'urbanisme galopant ne rattrape ces bâtiments.

illustration 1) Extrait d'un plan daté 1885 (mais le lycée de garçons étant terminé, je dirais plutôt après 1888) mettant en évidence le "vide" autour des « prisons de l'état » et de la « gendarmerie nationale ». La rue Revon faisait alors le tour par le nord et l'est sans desservir de constructions en particulier...
Plan général d'Annecy (extrait) - auteur inconnu, reproduction Pascal Lemaître © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel, © Archives communales d'Annecy, immatriculation IVR82_20147401504NUCA
illustration 2) Vue aérienne sur le quartier de la gendarmerie en 1945. À l'est (droite), ce sont encore des cultures...
Photo aérienne IGN (extrait), août 1945 - référence IGNF_PVA_1-0__1945-08-03__C3430-0081_1945_CDP391_5012
illustration 3) Reconstitution de la situation des anciens bâtiments sur une carte moderne.
Tracé Cédric Cuz, capture d'écran Google Map

Dans les deux seuls bâtiments qui sont restés en l'état - indiqués en bleu, et qui étaient des logements pour les officiers de gendarmerie et leurs familles - on trouve aujourd'hui au 56 rue Sommeiller l'agence touristique départementale, et au 58 la Maison des maires. En lieu et place de la gendarmerie, on trouve le parvis du Palais de justice d'Annecy, et à la place de la maison d'arrêt, le Palais de justice et le parc de stationnement attenant...

À noter qu'à l'époque de ces constructions, la rue G. Sommeiller ne rejoignais pas l'avenue du Parmelan, la circulation se faisait plus au sud, par la rue de la Préfecture (aujourd'hui voie piétonne le long du parc de stationnement en surface de la préfecture).


Chronologie et repères temporels :
  • 1860 : annexion des Savoie à la France,
  • 1865 : construction de la Préfecture, de la gendarmerie et de la prison, ces bâtiments sont alors tous situés à l'extérieur de la ville. Les plans de la préfecture et de la maison d'arrêt sont conçus par l'architecte lyonnais Léon Charvet,
  • ...
  • 1880-1885 : construction du nouveau haras,
  • 1888 : construction du >> quartier militaire des Fins (future caserne Galbert) et du lycée de garçons (futur lycée Berthollet),
  • ...
  • 1936, nuit du 11 au 12 septembre : 5 prisonniers s'évadent de la prison après avoir tué un gardien. Repris, trois d'entre eux sont condamnés aux travaux forcés à perpétuité,
  • ...
  • 1969 : démolition de la prison après un peu plus d'un siècle d'utilisation,
  • 1972 : démolition de la gendarmerie après le départ des militaires vers la nouvelle caserne Dessaix,
  • 1973-1978 : construction du nouveau Palais de Justice, sur les plans de l'architecte Maurice Novarina.

photos attachées :


permalien : //www.killeak.net/?section=17&view=1795

message(s) : ×1 consulter le message ou ajouter un message

mot(s) clé(s) : haute-savoie hier et aujourd'hui

Vous aimez ? Partagez !

Vos avis, commentaires et contributions :


*

*
Les deux champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires !
Je me réserve le droit de supprimer ou déplacer tous message hors-sujet, à caractère injurieux ou raciste, etc...
Merci aussi de soigner l'orthographe et d'éviter le style sms ;-)

Voir aussi sur le même thème :

Hier et aujourd'hui – Culture

Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine aux Oiseaux
Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine aux Oiseaux
Hier/aujourd'hui : Annecy en 1732 - mur d'enceinte, portes et propriétés ecclésiastiques
Hier/aujourd'hui : Annecy en 1732 - mur d'enceinte, portes et propriétés ecclésiastiques
Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine d'Amour
Recoins oubliés d'Annecy : la Fontaine d'Amour
Hier/Aujourd'hui : Annecy, vallon de Sainte-Catherine - histoires croisées de l'abbaye Cistercienne et des potiers
Hier/Aujourd'hui : Annecy, vallon de Sainte-Catherine - histoires croisées de l'abbaye Cistercienne et des potiers
 
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert
Hier/Aujourd'hui : Annecy, la Caserne des Fins / Caserne Galbert
Hier/Aujourd'hui : Annecy, La Feuillette - de couvent à logements, en passant par caserne de Chasseurs alpins
Hier/Aujourd'hui : Annecy, La Feuillette - de couvent à logements, en passant par caserne de Chasseurs alpins
Hier/Aujourd'hui : Seynod, la tour de Branchy
Hier/Aujourd'hui : Seynod, la tour de Branchy
Hier/Aujourd'hui : Les Sept-Fontaines (Mijoux - Ain), la caserne des douanes
Hier/Aujourd'hui : Les Sept-Fontaines (Mijoux - Ain), la caserne des douanes
 
Hier/Aujourd'hui : chronologie d'Annecy
Hier/Aujourd'hui : chronologie d'Annecy